(( www.Christian-Roux.ch ))
Contact: c.roux@bluewin.ch
| Excelgestion | Blog+tutoriels Android | Youtube | Camera on board | 3D MPO+SbS Photography | Tamara | Histoire de la Photographie numérique | Humour | Panorama | Photography


www.Christian-Roux.ch/HistoireDeLaPhotographieNumerique

Brève histoire de la photographie numérique

Dernière màj: 14 sept. 2017
Le musée (à Matran/FR Suisse), riche de 34 pièces originales, peut être visité (gratuit, sur rendez-vous).
Pour vous inscrire ou pour toute question...

Si vous voulez rechercher un mot précis (p.ex "Nikon" ou "calcul"), utilisez simplement la fonction de recherche de votre navigateur.

Préambule: Voici un résumé chronologique des étapes qui ont fait la photographie et la vidéo numérique (digitale), des débuts à aujourd'hui, en tenant compte du contexte technologique. La photographie numérique est intimément liée à de nombreuses autres inventions, outre celle de la photographie argentique (évidemment!). C'est pour cela que je parle, notamment, de l'informatique. Je mets tant que possible l'accent sur les appareils grand public.

Abréviations / Glossaire :

Analogique = En simplifiant et par opposition à digital, représente une information par la variation d'une grandeur physique

APN = Appareil Photo Numérique. Il y a 4 types principaux d'APN: les compacts, les bridges, les hybrides et les Reflex (D-SLR)

Bridge = Type d'APN intermédiaire entre un reflex et un compact; composé de deux écrans LCD; un interne comme viseur et un externe de plus grande taille

CCD = (Charge Coupled Device) Type de capteur (surface sensible -le film- de l'APN), différent du CMOS dans son fonctionnement, mais assez semblable dans son usage

CMOS = Type de capteur, différent du CCD dans son fonctionnement interne, mais assez semblable dans son usage

Compact = Comme son nom l'indique, appareil de photo ou APN de petite taille

Hybride = appareil plus compact que le Reflex, sans visée reflex (un écran LCD performant interne le remplace), avec un capteur CMOS d'assez grande taille. Comme avec les reflex, il est possible de changer d'objectifs, mais ceux-ci sont plus compacts

Mpx = Megapixels (1 mio de pixels)

Numérique (ou digital) = Par opposition à analogique, signal binaire (composé de 0 et de 1)

ppp = (Points par pouce) unité de mesure, un pouce = 2.54 cm

Px = Pixel(s), point fondamental, (dans un capteur d'APN), recevant de la lumière, ou (pour, p.ex., un écran) émettant de la lumière. Un pixel est en principe composé de 4 sous-pixels (1 rouge, 1 bleu, 2 verts)

Reflex = (ou D-SLR "Digital-Single Lens Reflex") APN ayant un assez gros, voire un gros (24×36mm), capteur, dont la visée se fait à travers l'ojectif par un jeu de prismes et de miroirs, à objectifs interchangeables

Smartphone/Téléphone mobile = On situe la différence entre téléphone mobile et smartphone dès l'an 2007 (le premier téléphone mobile avec appareil de photo [mais sans écran tactile] est le Samsung SCH-V200 de l'an 2000) mais les téléphones "intelligents" (smartphones) doivent avoir au moins un appareil de photo, un écran tactile, des fonctions d'un assistant numérique personnel et certaines fonctions d'un ordinateur portable, avec possibilité d'installer des applications additionnelles telles que des jeux ou des utilitaires via un magasin d'applications en ligne. Et donc c'est depuis l'an 2007 que ce fût le cas avec l'iPhone Edge

<Musée> = "Histoire de la Photographie Numérique" conserve un exemplaire

Aller sur le dernier article, tout en bas


Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Des origines à 1988 (des étapes qui ont précédé l'ère digitale)

Updated: -37'000 à -15'000 - Peintures dans la grotte du Pont d'Arc et les grottes de Lascaux (Ardèche et Dordogne, France). Les premiers hommes cherchaient à représenter ce qu'ils voyaient, et à le conserver. De même, les peuples du paléolithique inscrivaient des nombres en faisant des encoches dans des os d'animaux, dans de l'ivoire ou sur des pierres.

New: v-3500 - Invention de la roue dans la culture sumérienne. Mais le bol de Bronocice, également daté de -3500, fut retrouvé, lui, en Pologne et montre un chariot à 4 roues prêt à être tiré par un animal.

-3400 - Invention de l'écriture hiéroglyphique de l'Égypte ancienne. Dans la même période, l'écriture cunéiforme nait dans le Proche-Orient ancien.

-3000 - Le papyrus est fait de la tige de la plante Cyperus papyrus. Il fut largement utilisé en Égypte et dans d'autres régions voisines pour fabriquer les rouleaux manuscrits.

New: v-2600 - L'Abaque (nom masculin) est le nom donné à tout instrument mécanique plan facilitant le calcul. On peut penser qu'il a été inventé indépendamment dans différents endroits dès -2600 environ. Les géomètres et les comptables avaient besoin d’instruments les aidant à calculer. Le moyen le plus simple consistait à utiliser des cailloux disposés sur le sol. Ainsi pendant fort longtemps l’unité de calcul fut le caillou ou le galet. L'abaque, avec de nombreuses évolutions, subsista au moins jusqu'à l'arrivée de la Pascaline, au 17e siècle.
L’abaque grec était couvert de sable sur lequel on dessinait.
L'abaque égyptien ou romain utilisait des galets ou des jetons.
La grande famille des bouliers, avec des boules coulissant sur des tiges.
L’abaque formé d’un plateau et de réglettes mobiles était connu sous le nom de bâtons de Napier.

New: v-1600 - On commence à mesurer le temps avec la 1ère clepsydre, qui est un instrument à eau permettant de définir la durée d'un évènement. Les plus anciennes clepsydres, créées en Égypte, sont constituées d'un simple bol conique pourvu d'un orifice à la base, servant à l'écoulement de l'eau. La clepsydre fonctionne sur le même principe que le sablier. C'est l'écoulement d'une quantité d'eau qui fixe la durée écoulée. La mesure du temps se faisait sur des graduations lisibles à l'intérieur du bol. Ce type de clepsydre à remplissage unique offrait une précision de l'ordre de 5 à 10 minutes. De nombreuses améliorations, notamment par les grecs, apporteront plus de précision: un système à 3 réservoirs, le dernier servant à mesurer le temps. (adapté de Wikipédia)

New: -1000 - 1er alphabet phénicien (et avant lui l'alphabet protosinaïtique), de 23 signes, qui sera à l’origine de l’alphabet grec et, par là-même, de l’alphabet latin, notamment. La Phénicie correspond à l'actuel Liban. L'écriture phénicienne était beaucoup plus simple à apprendre et utiliser que l'écriture cunéiforme ou hiéroglyphique.

Conception env. -205, réalisation entre -150 à -100 à Syracuse ou Rhodes probablement par Archimède - La machine d'Anticythère (photo), appelée également mécanisme d'Anticythère, est considérée comme le 1er calculateur analogique antique permettant de calculer des positions astronomiques. C'est le plus vieux mécanisme à engrenages connu, un mécanisme de bronze comprenant des dizaines de roues dentées, solidaires et disposées sur plusieurs plans. Il est garni de nombreuses inscriptions grecques. On ne connaît de la machine d'Anticythère qu'un unique exemplaire, dont les fragments ont été trouvés en 1911 dans une épave, près des côtes de l'île grecque d'Anticythère, entre Cythère et la Crète. L'épave était celle d’une galère romaine, longue d'une trentaine de mètres, qui a été datée d'avant 87 av. J.-C.

Updated: -8 - Le papier porteur d’un message le plus ancien connu à ce jour nous vient de Chine. Fabriqué à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Beaucoup plus tard, en 752, des ouvriers chinois faits prisonniers enseignent aux Arabes la technique de fabrication du papier.

v500 - Âryabhata (476-550), mathématicien indien, invente le système décimal (dix chiffres dont le zéro, Écriture décimale positionnelle) (adopté par les Arabes au 9e s., puis introduit en 970 en Occident par Gerbet d'Aurillac), mais la base dix est très ancienne. Elle découle d'un choix naturel, dicté par le nombre des doigts des deux mains.

New: Vers 7e s. - En Chine, durant la Dynastie Tang (618-907), 1ère mention de la poudre noire comme explosif. Il faudra attendre 1314 pour que la poudre à canon soit utilisée en Europe

v1044 - 1ère mention de la boussole à aiguille aimantée en Chine. L'emploi d'un compas magnétique sur terre est attesté dès 1044 tandis que la preuve incontestable de son utilisation pour la navigation date uniquement de 1117.

1285 - 1ère utilisation de lunettes correctrices en Italie.

v1300 - Apparition de la brouette en Europe.

New: Env. de 1400 à 1600 - Les Grandes découvertes sont la période historique qui s'étend du début du 15e siècle au début du 17e siècle. Durant cette période, les Européens se livrent à l'exploration intensive de la Terre, cartographient la planète et établissent des contacts directs avec l'Afrique, l'Amérique, l'Asie et l'Océanie. L'expression d'Âge des découvertes est également utilisée par les historiens.
Au même titre que la Renaissance (Renaissance italienne au XVe siècle, reste de l'Europe au XVIe siècle), l'"Âge des découvertes" constitue un pont entre Moyen Âge et Époque moderne. L'imprimerie (qui vient d'apparaître) contribue à répandre les récits d'exploration et les cartes de terres lointaines et alimente ainsi la montée de l'humanisme et du questionnement scientifique et intellectuel. L'expansion européenne mène à la mise en place des empires coloniaux: les contacts entre Ancien et Nouveaux Mondes produisent l'échange colombien qui désigne le transfert massif entre les hémisphères occidentaux et orientaux de plantes, d'animaux, de populations (dont les esclaves), de maladies infectieuses et de culture. Cette première mondialisation engendre des modifications écologiques, agricoles et culturelles parmi les plus importantes de l'histoire. L'exploration européenne continue jusqu'au 20e siècle, date à laquelle on estime que la totalité des terres émergées est cartographiée.
Les épices sont parmi les produits les plus rares et les plus chers du Moyen Âge et se trouvent utilisés pour la médecine médiévale. Les épices -importées d'Asie et d'Afrique- sont capitales dans le concept médiéval.
L'introduction de la caravelle au milieu du 15e siècle représente une avancée majeure: elle est capable de remonter le vent mieux que n'importe quel autre navire de l'époque.
Amerigo Vespucci, né le 9.3.1454 à Florence, dans la république du même nom et mort le 22.2.1512 à Séville en Castille, est un navigateur florentin qui travailla au service du Royaume de Portugal et de la Couronne de Castille. Il est considéré comme le premier européen à comprendre que les terres découvertes par Christophe Colomb faisaient partie d'un nouveau continent (Nouveau Monde).
En 1488, Bartolomeu Dias franchit la pointe sud de l'Afrique qu'il nomme le "cap des Tempêtes" (plus tard renommé "de Bonne-Espérance") et continue jusqu'à l'actuel Port Elizabeth prouvant que l'océan Indien est accessible par l'Atlantique. (source: Wikipedia)

1455 - Impression de la Bible (de Mayence) B42 par Gutenberg avec des caractères métalliques mobiles. Lentement et par paliers, l'imprimerie ne cessera de progresser jusqu'à nos jours.

Updated: 1458 - Invention du ressort moteur en horlogerie qui permet les 1ères montres. Les 1ères horloges mécaniques à poids datent, elles, de 1320.

1490 - Leonard de Vinci met au point la "Camera obscura" qui permet de voir, au moyen d'un trou dans une chambre noire, une image renversée sur le mur opposé. Dans différentes villes d'Europe, depuis des tours ou des promontoirs, on observe, par un jeu de miroirs, un reflet "photographique" des alentours.

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

1510 - Copernic (chanoine, médecin et astronome polonais, 1473-1543 à 70 ans, photo), affirme dès 1510 et publie en 1543 que Objets célestes, planètes et Terre tournent autour du Soleil (héliocentrisme, 'révolution copernicienne') (photo de droite).

New: v1544 - Ambroise Paré (v1510-1589), "père de la chirurgie moderne", sur les champs de bataille, met au point la ligature des artères, qu'il substitue à la cautérisation, dans les amputations. «Je le pansay, Dieu le guarist.»

Updated: 1609 - Galilée (mathématicien, géomètre, physicien et astronome italien, 1564-1642 à 77 ans) perfectionne et exploite la lunette astronomique (la lunette d'approche ou longue vue), à partir de la découverte de l'opticien hollandais, Hans Lippershey en 1608, et qui grossit les objets observés environ sept fois. L'instrument de Galilée déforme toujours sensiblement les objets, mais les grossit surtout de manière linéaire jusqu'à trente fois. Il procède à des observations rapides et précoces qui vont bouleverser les fondements de l'astronomie et ouvre la voie à l'observation et la photographie astronomique. (Photo: satellites de Jupiter, aujourd'hui appelés lunes galiléennes). Galilée a été condamné par l'Église catholique de son époque.

New: 1618 - Les 1ers microscopes.

1627 - Edmond Wingate donne naissance au concept de la règle à calcul (photo: modèle contemporain) en ayant l'idée de faire coulisser deux échelles séparées, l'une contre l'autre.
La règle à calcul (ou règle à calculer) est un instrument mécanique de calcul analogique qui permet, par simple déplacement longitudinal d’échelles graduées, suivant la propriété des fonctions logarithmes de transformer un produit en somme et une division en différence, d’effectuer directement des opérations arithmétiques.
Histoire: Avant Wingate, John Neper (en Français: Napier, 1550-1617) invente en 1614 les logarithmes, bases mathématiques de certaines fonctions des règles à calcul. Puis Edmund Gunter invente en 1620 l’échelle dite «de Gunter» ou règle logarithmique, qui simplifie les opérations de calcul. De nombreux autres développements conduiront à la règle moderne.

New: 1628 - 1ère description exacte de la circulation du sang par le médecin anglais W. Harwey.

1645 - La machine à calculer de Blaise Pascal (Français, 1623-1662 à 39 ans), la "Pascaline" (photos de dessus et dessous), bien que la 1ère machine à calculer mécanique soit de W. Schickard en 1623 mais non authentifiée. Pascal y travailla trois ans de recherche et produisit cinquante prototypes. Elle utilisait des pignons lanternes, empruntés aux machines de force (moulins à eau, horloges de clocher) que Pascal avait adaptés et miniaturisés pour sa machine. Il construisit une vingtaine de pascalines dans la décennie suivante souvent en les perfectionnant; huit de ces machines ont survécu jusqu’à nos jours.

v1666 - Isaac Newton (1643–1727, philosophe, mathématicien, physicien, alchimiste, astronome et théologien anglais, puis britannique) fait ses découvertes sur la lumière (la couleur est "dans" la lumière, qui de blanche se décompose en plusieurs couleurs), puis contribue aux progrès de l'optique avec le télescope à réflexion composé d'un miroir primaire concave.

Updated: 1672 - Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716, Allemagne) met au point un cylindre cannelé (photo de gauche [Wikipedia], animée) dont les dents sont de longueurs inégales et qui sera utilisé pendant trois siècles dans les organes de calcul d'une classe de machine à calculer. Leibniz construit la 1ère machine à calculer qui utilisait ce cylindre en 1694 et la 1ère qui fait des multiplications (photo de droite [Wikipedia]).
En 1703 dans ses mémoires, il écrit un article intitulé "Explication de l’arithmétique binaire, qui se sert des seuls caractères 0 & 1" qui sera repris notamment par Turing en 1936.

1712-1781 - Durant le siècle des Lumières, progrès décisifs dans le moteur à vapeur avec la conception des pistons, cylindres et bielles (illustration de gauche, d'une lomomotive bien plus tardive, animée). Cependant, la 1ère locomotive, de Richard Trevithick, est de 1804 (dessin du milieu), la 1ère locomotive exploitée commercialement, de 1812 (à droite).

1745 - 1er stockage de l'électricité avec "La bouteille de Leyde" (ancêtre du condensateur) par van Musschenbroek (NL) à Leyde et Ewald von Kleist.
Histoire: Déjà les Grecs de l’Antiquité employaient des boules d'ambre (ambre se dit électron en grec) qu'ils frottaient pour produire des étincelles. En 1672, Otto von Guericke construisit un générateur primitif à friction : une boule de soufre tournant à grande vitesse sur un axe. Quand Guericke a posé sa main sur la boule et a tourné l'axe rapidement, une charge d'électricité statique s'est accumulée. En 1745, un autre Allemand, Ewald von Kleist, trouva une méthode pour stocker cette charge dans une bouteille en verre remplie à moitié d'eau et refermée à l'aide d'un bouchon de liège. Il stocka l'électricité dans l'eau par l'intermédiaire d'un clou inséré dans le liège et touchant le fluide, le clou étant chargé à l'aide d'un générateur à friction. Alors qu'il tenait la bouteille d'une main, il reçut une puissante décharge lorsqu'il toucha le clou avec son autre main. Kleist se convainquit qu'une charge substantielle pourrait être accumulée lorsqu'il reçut ce choc électrique significatif.

Usage intensif dès le 18e siècle pour le charbon, dès 1850 pour le pétrole - Impossible de passer sous silence l'apport du charbon et du pétrole dans le développement mondial en général et celui de la technique en particulier dès le début de leurs extractions à grande échelle à nos jours.

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

1800 - 1ère pile électrique, la pile voltaïque (2 premières photos) par l'italien Alessandro Volta (photo de droite). Peu après, la batterie à auge de William Cruickshank et la pile Daniell (1836) par le chimiste britannique du même nom, sans oublier les travaux de Coulomb (F).

1820 - Incorporant le cylindre cannelé inventé par Leibniz en 1672, Thomas de Colmar invente l'arithmomètre, ou arithmomètre de Thomas, qui fut la 1ère machine à calculer commercialisée au monde (photo: modèle construit par Louis Payen vers 1887) et, pendant près de quarante ans, le seul type de machine à calculer disponible à la vente. Ce calculateur permettait d'additionner et de soustraire deux nombres d'une façon directe et il facilitait les opérations de multiplication et de division grâce à une platine de résultat mobile. Il fut commercialisé de 1851 à 1915. Sa simplicité, sa fiabilité et à sa robustesse lui permirent d’être la première machine à calculer utilisée quotidiennement dans les bureaux, banques, compagnies d'assurances et bureaux du gouvernement dans leurs opérations journalières.
À partir de 1890, l'arithmomètre d'Odhner (Russe), qui remplace ses cylindres de calcul par des disques, ce qui en réduisit la taille et le prix, devint la machines à calculer la plus vendue, avec des millions d'exemplaires construits par des compagnies situées de par le monde.

1821 - Démonstration d'un moteur électrique par Michael Faraday (1791-1867 à 75 ans, photo de gauche).
En détail: après la découverte du phénomène du lien entre électricité et magnétisme, l'électromagnétisme, par le chimiste danois Ørsted, le physicien anglais Michael Faraday construit deux appareils pour produire ce qu'il appela une "rotation électromagnétique", le mouvement circulaire continu d'une force magnétique autour d'un fil, en fait la démonstration du 1er moteur électrique. Une année plus tard, Peter Barlow construit ce qui peut être considéré comme le 1er moteur électrique de l'histoire, la "roue de Barlow" (photo du centre) qui est un simple disque métallique découpé en étoile et dont les extrémités plongent dans un godet contenant du mercure qui assure le passage du courant. Elle ne produit cependant qu'une force juste capable de la faire tourner, ne lui permettant pas d'application pratique. La photo de droite montre une évolution ultérieure (moteur de Froment). Dès 1861, Anyos Jedlik et d'autres posent les jalons de la Dynamo pour produire de l'électricité.

1825 - 1ères photos permanentes par le français Joseph Nicéphore Niépce. Son procédé d'héliographie utilise du bitume de Judée et des eaux fortes photographiques, sera amélioré vers 1853 par son cousin Abel Niépce de Saint-Victor, et baptisé héliogravure. Une plaque métallique recouverte d'un vernis durcissant à la lumière, puis lavée pour être mordue. Temps d'exposition de plusieurs heures voire jours.

1832 - Grâce au développement de l'électricité, dans cette époque, Samuel Morse développe le télégraphe électrique.

En 1835, il invente aussi l'alphabet morse (illustration) qui est un code transmis par des impulsions (ici, électriques) courtes et longues. Ce code et cette transmission sont des prémices du code binaire, utilisé en informatique, ainsi qu'en photographie et vidéo numérique.

1834 - Charles Babbage (1791-1871, GB, photo de droite 1860) conçoit sa Machine analytique (1ère photo, 2e illustration). Il a l'idée d'y incorporer des cartes du même type que ceux du métier à tisser Jacquard, dont la lecture séquentielle de ces cartes fait qu'elle reçoit des instructions (input/programmation) et imprime des données (output) de sa machine et ainsi imagine l'ancêtre mécanique des ordinateurs d'aujourd'hui, bien que fonctionnant à vapeur! (3e photo: devant, les cartes d'instructions, derrières, les cartes de données)
Histoire: Une femme, Ada Lovelace (1815-1852) conçoit pour la Machine analytique le 1er algorithme, ce qui est la 1ère description d'un programme informatique, et qui fait de cette femme, le 1er programmeur de l'Histoire. Babbage ne put réaliser sa machine que très partiellement, c'est son fils qui le fera, partiellement aussi, en 1908. Il prouvera qu'elle fonctionne.

1835 - 1er négatif connu par William Henri Fox Talbot l'inventeur du procédé "Un négatif original pour plusieurs copies positives possibles". Talbot fut à plusieurs titres un initiateur majeur de la photographie, notamment dans les processus chimiques en laboratoire.

1839 - 1er appareil de photo de série (inventé par Louis Daguerre [Français, 1787-1851, photo de droite] et produit par Giroux), qui se vendit dans le monde entier. Le temps de pose pour exposer une image passe de plusieurs heures, jusque-là, à une dizaine de minutes. Ce procédé vécu jusque vers 1860-65, après quoi il disparut au profit du procédé de Talbot (voir ci-dessus).
Daguerréotype: Le daguerréotype est un procédé photographique mis au point par Daguerre. Il produit une image sans négatif sur une surface d'argent pur, polie comme un miroir, exposée directement à la lumière.
Histoire: L’annonce officielle de Daguerre en 1839 est d’abord lancée à Paris, ville qui restera durant plus d’une décennie un des principaux centres de recherche et de production de la daguerréotypie. Au cœur d’une ère où l’art et la science se recroisent, l’impact sur le public est énorme, et la commercialisation prometteuse (on appellera ce mouvement “La Daguerréotypomanie”): très vite, les 1ers ateliers ouvrent leurs portes. Un atelier parisien des années 1845-1850 peut produire plus de 5 000 images par an. À partir de 1841, les avancées scientifiques permettent de réaliser un portrait en moins d’une minute, puis même en quelques dizaines de secondes. Ces avancées apparaissent d’abord à Vienne, avec les frères Natterer, puis aux États-Unis, avec John Adams Whipple, avant de se diffuser à Paris à partir de mars 1841. Le procédé est non-reproductible et coûteux, le format le plus courant pour le portait est est le quart de plaque, soit environ 10×8cm. Seule une petite partie de leur production nous est parvenue. En effet, les plaques se détériorent facilement, malgré qu’elle sont conservées sous verre, et la conservation n’est au 19e siècle pas suffisamment avancée pour éviter l’oxydation corrosive des daguerréotypes laissés au contact de l’air. Les plaques non conservées dans des écrins hermétiques sont souvent irrécupérables, tandis que d’autres, du fait du coût élevé du matériau, sont plus tard repolies afin d’être réutilisées. (Adapté de Wikipédia).

1842 - 1er essai de fax par scannage (par le franco-suisse Puthomme) sur le réseau télégraphique (et ce avant le téléphone!)
1858 - 1er câble sous-marin transatlantique. Le second, en 1866, sera en service 100 ans.
1861 - Giovanni Caselli oeuvre dans la suite de Puthomme et commercialise son pantélégraphe (prototypes dès 1856) (photo).

1868 - La 1ère centrale électrique fut conçue et construite par Lord Armstrong à Cragside/GB. De l'eau était utilisée pour faire tourner des dynamos Siemens.

1869 - Charles Cros et Louis Ducos du Hauron présentent à l'académie des sciences de Paris, le principe de la photographie en couleurs indirecte en trichromie soustractive.
À droite, photographie d'Agen prise en 1877 par Louis Ducos du Hauron. Cette photo est considérée comme l'une des 1ères photographies en couleurs.

1869-75 - Le tube de Crookes, du physicien William Crookes (GB), est un des 1ers tubes à décharges électriques expérimentaux (plus tard appelé "tube cathodique" ou CRT -Cathode Ray Tube-).

1876 - Alexander Graham Bell (USA) invente le téléphone.

1877 - Thomas Edison trouve le moyen d'enregistrer et reproduire les ondes sonores (1er phonographe) (photo). D'autre part, en 1879, il dépose le brevet de l'ampoule électrique à base de filament.

1882 - La 1er centrale électrique américaine fut celle Pearl Street (Manhattan, photo) de l'Edison Illuminating Company. Alimentée par des moteurs à vapeur (fournis par du charbon) à haute vitesse qui fournissaient 175 chevaux à 700 tours/min. Du fait du type de courant produit, le courant continu, le rayon de raccordement était limité à 800m autour de la centrale. Photo de Thomas Edison (1847-1931 à 84 ans) qui déposa plus de 1000 brevets.

1886 - Hertz effectue la 1ère liaison entre un émetteur et un récepteur par ondes électromagnétiques.

1887 - Hertz vérifie de façon expérimentale que la lumière est une onde électromagnétique (photo) selon la théorie de Maxwell de 1864.

1887 - Inventé aux USA par Dorr E. Felt, le Comptomètre, est la 1ère machine à calculer à clavier direct à avoir connu un succès commercial réel (photo: modèle de 1930). Un clavier direct est extrêmement rapide car chaque touche ajoute ou soustrait sa valeur au total dès qu'elle est enfoncée et tous les doigts de la main peuvent être utilisés simultanément. C'est ainsi que le Comptomètre fut appelé la mitrailleuse du bureau dans des publicités de la Première Guerre mondiale. La machine possède un levier, mais il n'est utilisé que pour sa remise à zéro.

1888 (parmi d'autres dates) - Nikola Tesla (Autrichien puis Américain dès 1891, 1856-1943 à 86 ans). Considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé quelque 300 brevets couvrant 125 inventions (beaucoup d’entre elles attribuées à tort à Edison) et avoir décrit de nouvelles méthodes pour réaliser la «conversion de l’énergie», il est reconnu comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Ses principales découvertes ou contributions: le Courant alternatif (les 1ers alternateurs), la Haute tension, la Machine asynchrone, la Bobine Tesla, le Radar, la Torpille, les 1ers haut-parleurs, le 1er moteur à induction à courant alternatif.

1888 - Kodak lance son 1er modèle avec le slogan: "Vous pressez le bouton, nous faisons le reste." En 1900, le modèle Brownie (photos), en carton et vendu US$1, rendit la photographie très populaire.

Cette même année, Émile Berliner invente le disque phonographique (sonore) plat (90 tours/minute, 30 cm de diamètre) qui peut se dupliquer plus facilement que le cylindre d'Edison. Mais ce n'est que depuis 1918 qu'il s'est largement répandu.

1889 - 1ère machine à cartes perforées par Herman Hollerith. Le recensement américain de 1890 prend alors 2 ans au lieu de 8. (Le papier perforé a été utilisé pour les métiers à tisser dès 1725, alors qu'en informatique, il le fut dès 1832.)

1895 - Les frères Lumière inventent le cinématographe qui filme et projette des images animées; ce n'est qu'1920 que le son sera ajouté.

1895 - La découverte des rayons X par Wilhelm Röntgen marque réellement le commencement de l'imagerie de transmission.
Histoire: Ce scientifique allemand, éminent professeur de physique, étudiait à l'époque les rayons cathodiques à l'aide d'un tube de Crookes. En même temps qu'il utilisait cet instrument, il s'aperçut que cela provoquait la fluorescence d'un écran de platino-cyanure de baryum, placé pourtant à deux mètres du tube. Il en conclut qu'un autre type de rayonnement, encore inconnu, provoquait ce phénomène. Il le baptisa de la lettre symbolisant l'inconnue en mathématique, le rayon X. Il remarqua également que les rayons X étaient capables d'impressionner des plaques photographiques, tout comme la lumière visible, et réalisa la toute première radiographie de l'histoire, celle de la main de son épouse, Anna Bertha Röntgen. À la publication de sa découverte, ce fut une révolution presque instantanée puisque les 1ers services de radiologie ouvrirent au début de l'année 1896.

1897 - Le physicien allemand Ferdinand Braun perfectionne le Tube de Crookes qui devient tube cathodique (photo d'un modèle de 1985) et le rend vraiment utilisable (permet les oscilloscopes). Mais ce n'est qu'en 1907 qu'on utilise l'invention de Braun pour visualiser des images. La télévison ne s'imposera qu'après la Seconde Guerre.

1899 - Marconi (italien) est le 1er à émettre sur une longue distance des ondes radio (en 1901 à travers l'Atlantique), mais l'invention de la radio revient à Nikola Tesla.

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

New: 1901 - 1ère fortune personnelle jamais acquise: l’américain John D. Rockefeller (1839-1937) cumule 336 milliards de dollars de 2017 (USD1mia de 1901) dans le raffinage de pétrole. Son succès: avoir créé un produit "standard" pour les automobiles. Sa recette: avoir racheté tous ses concurrents.

New: 1902 - Dalton introduit la 1ère machine à calculer n'utilisant que 10 touches numériques. Ce n'est qu'en 1932 que la Facit-T (photo) deviendra la 1ère machine de ce type à rencontrer un succès commercial.

1903 - 1er vol des frères Wright; en 1909 Louis Blériot traverse la Manche, et en 1927 Lindberg traverse l'Atlantique.

1903 - Une étape importante fut le 1er procédé véritablement pratique de photographie en couleur, l’"autochrome", inventé par les frères Louis et Auguste Lumière en 1903 et commercialisé à partir de 1907.
Histoire: le 30 mai 1904, Louis Lumière présente la technique de l'autochrome à l'Académie des sciences. Sa commercialisation séduit de nombreux Français et étrangers. Les usines Lumière produisirent 6000 plaques d'autochromes par jour, 50 millions de clichés au total. Albert Kahn, banquier philanthrope, envoie des photographes sur les cinq continents pour constituer les «Archives de la planète». Il a ainsi pu rassembler des témoignages sur une cinquantaine de pays dans le monde.
La technique consiste à saupoudrer une plaque de verre avec des millions de particules microscopiques (10 à 20 micromètres) — des grains de fécule de pomme de terre — teints en rouge (orange), vert et bleu (violet), fixés par de la résine. Les interstices entre les grains sont comblés par de la poudre de carbone très fine (noir de fumée). Ce filtre est scellé par une laque qui le protège pendant les opérations de développement de la surface sensible qui a été déposée sur le tout.
L'exposition se fait, plaque de verre en avant. Le développement est complexe puisqu'il faut inverser l'image : deux développements successifs avec une post-insolation.
La restitution s'effectue par rétro-éclairage, source de lumière du côté de la surface sensible. Même avec une excellente émulsion, la présence du filtre réduit la sensibilité effective de 4 à 8 ISO. Du coup, cette technique demande un long temps de pose, d'où la mise en scène des personnages et le flou fréquent de la végétation. Dès 1935, le Kodachrome puis, en 1936, l'Agfacolor remplaceront progressivement l'autochrome. (Source Wikipedia)

1903 ou 1905- 1er appareil 24×36mm de J.P. Andersen. En 1925 le Leica I sera le 1er succès commercial, 60'000 ex. vendus (photo).

1904 - Le tube électronique (Vacuum tube) est inventé par John. A. Fleming (photo © Shutterstock).

1905 - Albert Einstein publie sa théorie de la relativité restreinte, puis en 1915 une théorie de la gravitation dite relativité générale.


DOSSIER: Le développement des composants électroniques en 5 étapes-clés
Plus de puissance - Plus de rapidité / Moins de volume - Moins de courant
1904 - le tube-électronique (Vacuum Tube)
1947 - le transistor
1958 - le circuit intégré
1971 - le microprocesseur
1974 (ou 1996) - le système sur une puce (SoC "System on a Chip")


1907 - Naissance du Bélinographe, qui transmet une photo d'un endroit à un autre (via une ligne téléphonique) avec une qualité "labo". Avec des évolutions, le Bélino sera utilisé par le monde de la presse jusqu'en 1960-70. (Photo d'Édouard Belin dans son laboratoire).

1907 - La même année, 1ère presse à impression offset qui apportera beaucoup à l'imprimerie.

1914 - Première radio 'portable', présentée par Edwin H. Armstrong équipée d'un tube électrique qui amplifie les ondes radio et basée sur les travaux de nombreux prédécesseurs dont Lee De Forest.

1914-18 - La "Grande Guerre" permit, en dépit de son caractère atroce, de faire de nombreux progrès en photographie, tant dans la technique de prise de vue, de l'approche documentaire et de l'éthique, qu'au niveau de l'équipement de prise de vue (sur fragiles plaques de verre).

1927 - La 1ère ampoule-flash (flash bulb) est inventée par Johann Ostermeyer (ingénieur allemand d'Althegnenberg) en vue de remplacer les flashs à poudre de magnésium (qui était brûlée, procédé dangereux). Dès le début des années 30, différentes ampoules (photo de gauche) contenaient des feuilles d'aluminium dans une sphère remplie d'oxygène (pour mieux s'enflammer). Plus tard, le Flashcube (photo de droite) qui comportait quatre ampoules de petite taille (chacune équipée de son réflecteur) sur quatre faces d'un cube qui pivotait de 90° à chaque prise de vue.
D'autres évolutions furent le Magicube puis le FlipFlash. Ces ampoules à usage unique furent détrônées au début des années 1970 par le flash électronique au xénon. Le gaz xénon était à l'étude depuis 1934.

1928 - Le 1er disque video, le Phonodisc, fut l'invention de l'écossais John Logie Baird. Un disque de 25 cm, tournant à 78 tours/minute, et un signal de (seulement) 30 lignes. La première émission grand public enregistrée sur un tel disque le fut en 1933.

1928 - 1er antibiotique, la pénicilline, par le biologiste anglais Fleming. Des millions de vies seront épargnées chaque année depuis.

1931 - Vladimir Zworykin (1888-1982) présente le kinéscope, qui rend possible l'enregistrement de la télévision (sur un film 16 ou 35mm). Avec de nombreuses évolutions, ce sera le procédé de copie de la télévision jusqu'en 1956.

1933/12 - Vladimir Zworykin invente l'iconoscope, tube de prise de vue (1er capteur électronique), qu'il ne cessera de perfectionner. Au centre, schéma de fonctionnement (© Encyclopedia Britanica).

1934 - En photograhie, le posemètre portable, qui mesure la lumière d'un plan ou d'un sujet est l'invention d'Alfred Watkin (GB) vers 1910 env. (photo), bien que certaines possibilités de mesure existaient dès 1825 avec l'Actinomètre. Mais la commercialisation de modèles au sélénium (Gossen) date d'env. 1934. Vers 1960, grâce à l'utilisation de sulfure de cadmium, ils seront miniaturisés et intégrés à travers l'objectif (mesure TTL).

1934 - 1er prototype d'un appareil 24×36 reflex, le Gelveta (prototype du Gomz Sport).

Updated: 1936 - Argus Modele A, 1er appareil de photo 35mm populaire, (2 photos) il le fut jusque vers 1950. Bon marché (US$12.50) et simple à utiliser.

1936 - L'anglais Alan Turing publie les concepts de «programmation», de «programme» et de «code binaire 0 et 1», ouvrant la voie à l'informatique.

1936 - Transmission, bien sûr en direct (on ne savait pas comment enregistrer les images et les rejouer chez soi), des jeux olympiques de Berlin sur tubes iconoscopes. Une télévision de cette époque. La 1ère transmission de télévision eut lieu aux USA en 1927. La 1ère "chaine de télévision" fut NBC en 1936.

1937 - 1er appareil 24×36 reflex destiné à la photographie d'action, le Gomz Sport (produit russe).

1938 - Les ancêtres du CCD (suite): des tubes vidéo plus sensibles (Super-Emitron, puis Image Orthicon, puis Vidicon), oeuvres de nombreux chercheurs furent inventés. Ils servirent de capteurs d'images jusque vers mi-1980 puis furent remplacé par le CCD. (À gauche, photo d'un tube Vidicon de Panasonic. Env. 1950. À droite, schéma de fonctionnement).

1939 - 1er avion à réaction, l'allemand Heinkel 178.
1943 - 1er ordinateur à tubes, le Colossus I, qui déchiffre les messages de l'Enigma.
1946 - 1er ordinateur entièrement électronique, l'ENIAC. Il pèse 30 tonnes, occupe 67m2 et consomme 150'000 Watts!

New: 1945/06 - En informatique, article fondateur de John von Neumann (mathématicien et physicien américano-hongrois, 1903-1957). Selon son architecture, les données sont banalisées et peuvent être interprétées indifféremment comme des nombres, des instructions, des valeurs logiques ou tout symbole défini arbitrairement (lettre de l’alphabet, par exemple). Le calcul représente une des applications possibles. Dans ce cas, les données sont traitées comme des nombres. De plus, l’ordinateur est utilisé aussi pour ses possibilités d'organisation de l’information, entre autres sur des périphériques de stockage magnétique.

1947 - 1er transistor (de Shockley, Bardeen et Brattan), qui peu à peu remplaça les tubes électroniques, fut primordial car il permit la miniaturisation des appareils électroniques, ainsi que leur faible consommation de courant.

1947 - L'avion Bell X1 passe le mur du son. Un an plus tôt a eu lieu le 1er vol commercial d'Air France entre Paris et New York avec un DC-4.

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

New: 1950 - Fichiers informatiques, des cartes perforées au stockage magnétique. En 1950, les fichiers informatiques se présentaient sous la forme d'une pile de cartes perforées, qu'un appareil lisait sans intervention humaine. Elles pouvaient ainsi être traitées 100 fois plus vite que si les informations avaient été introduites manuellement. De tels fichiers étaient cependant volumineux et ont rapidement été remplacés par des dispositifs de stockage magnétique, plus compacts et plus rapides: une bobine de bande magnétique peut contenir autant d'informations qu'une pile de cartes de 60 mètres de haut et le contenu de la bande magnétique peut être lu 100 fois plus vite que celui d'un fichier de cartes perforées. L’image montre une carte perforée de 1964.

1951 - 1er enregistreur vidéo à bandes qui fut commercialisé par Bing Crosby Laboratories. Il enregistrait des impulsions électriques sous forme analogique.

1951 - 1er ordinateur commercial, l'UNIVAC I (photo), est lancé. Utilisant 5300 tubes à vide, pesant 13 tonnes, consommant 125kW pour une puissance de calcul de 1905 instructions par seconde avec une horloge à 2,25 MHz.

New: 1951 - UNISERVO, 1er système à bande magnétique pour un ordinateur commercial, l'UNIVAC (voir ci-dessus). La bande utilisait un substrat métallique d'un demi-pouce de large (12,7 mm). Chaque rouleau mesurait 365 mètres et pouvait enregistrer près de 50 octets par centimètre sur ces huit pistes, à une vitesse de données de 12800 caractères à la seconde. Pour que l’ordinateur et ses bandes fonctionnent, ils devaient être dans une salle climatisée et à humidité constante.

1952 - Invention du code-barres par deux étudiants américains. Mais le 1er produit doté d'un code-barres scanné à une caisse sera un paquet de gomme à mâcher le 26 juin 1974 dans la ville de Troy (Ohio/USA).

1955 - 1ère radio portative, 100% à transistors, lancée par Sony.

1955 - 1er avion à réacteur commercial, la Caravelle, est mis en service. Cette même année, lancement de la Citroën DS. En 1960 sera lancée la Peugeot 404.

New: 1956 - RAMAC 305, le 1er disque dur, livré par IBM, était formé de 50 plateaux métalliques de 24 pouces de diamètre (61cm) couverts de matériau magnétique, soit une taille équivalente à deux frigos. 100 faces possédant chacune 100 pistes, pour un total de 5MB. Les disques tournaient à 1200 tr/min. La lecture des données passait par une seule paire de têtes, déplacée en face d'un des 50 disques.

1956 - 1er radio téléphone (téléphone portable), l'Ericsson MTA (Mobile Telephone A) (photo de gauche). 1962 voit le Motorola IMTS (Improved Mobile Telephone Service) (photo du milieu). Il faudra attendre 1983 pour qu'un réseau de 1ère génération permette le lancement du Motorola Dyna TAC 8000X (photo de droite).

1957 - 1er scanner (c'était un modèle "à tambour", alors que les scanners actuels simples sont le plus souvent "à plat") développé par l'"US National Bureau of Standards" dirigé par Russell Kirsch. La 1ère image scannée était une photographie de 5cm2 du fils de Kirsch. Elle avait une résolution de 176 pixels sur un côté et était évidemment en noir/blanc.

1957 - Spoutnik, 1er satellite russe.

Updated: 1957 - 1er ordinateur commercial 100% électronique, l'IBM 608, d'un coût de US$80'000 de l'époque (!).

1958 - Avec le 1er circuit intégré, de Jack Kilby, des progrès inimaginables et rapides furent rendus possibles.

1959 - Voici le 1er photocopieur 100% automatique, le Xerox 914. L'électrophotographie ou xérographie est un procédé d'impression inventé par J.-J. Trillat en 1935, basé sur l'électricité statique. Il est redécouvert indépendamment par Chester F. Carlson en 1938, qui le brevètera plus tard. Il faudra 14 ans de travaux pour que la technologie soit industrialisée et un modèle automatique soit lancé par la société Haloid, renommée ensuite Xerox. Le photocopieur révolutionnera le travail de bureau.

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

1960 - 1ère télévision noir/blanc, portable et 100% à transistors, lancée par Sony.

Updated: 1960 - 1er laser (à émission au moyen d'un cristal de rubis) patenté par Theodore Maiman (USA).

New: 1961 - Les calculateurs ANITA Mark VII et ANITA Mark VIII (photo de gauche) ont été lancés simultanément à la fin de 1961 en tant que 1ères calculatrices de bureau tout-électroniques au monde. Conçus et construits par Bell Punch Co. en Grande-Bretagne, et commercialisés dans sa division Comptomètre Sumlock, ils ont utilisé des tubes à vide et des tubes de commutation à cathode froide dans leurs circuits logiques et leurs tubes Nixie, 1ère mondiale introduits dès 1955 (photo du centre et de droite) pour leurs affichages numériques.

1961 - voit le 1er homme dans l'Espace (Youri Gagarine). La photo de gauche montre la 1ère photo de la terre prise depuis l'espace par un astronaute (en 1962, par l'américain John Glenn). L'appareil était un Ansco Autoset (photo de droite). Les américains poseront les pieds sur la lune en 1969 avec Apollo 11.

1962 - En informatique, introduction du port série (aussi appelé RS-232 ou port com).

Updated: 1963 - Lancement de la cassette compact (ou "cassette audio" ou "musicassette") par Philips. Elle fut extrêmement populaire pour écouter de la musique, mais aussi pour stocker des données informatiques. <Musée>

1965 - Le Olivetti Programma101, de l'ingénieur italien Giorgio Perotto et un petit team est le 1er ordinateur de bureau. Il a un language de programmation, une mémoire interne de 240 bytes (de type mémoire à ligne de délai) et un système de sauvegarde des données sur cartes magnétiques. Il peut recevoir, via cartes magnétiques et par lot de 120, un nombre infini d'instructions. Il imprime sur ticket de 9cm et 30 colonnes. Utilisé comme calculateur arithmétique programmable, il servit notamment à la mission lunaire d'Apollo. Son prix de US$3200 (23'000 de 2011). 90% des 44'000 exempaires vendus le furent aux USA. Conçu pour être simple à utiliser à la différence des Mainframes IBM de l'époque, tout en ayant des performances similaires. HP le copia partiellement et le développa pour lancer son modèle HP9100A en 1968.

1965 - Sony lance le 1er enregistreur vidéo (noir/blanc) grand public à bandes/bobines (équipé à 100% de transistors), le CV-2000 VTR (Consumer Video, Video Tape Recorder) avec un moniteur incorporé (TVC-2010); durée d'enregistrement: 20 minutes; prix: US$995 soit env. US$6000 d'aujourd'hui. La caméra utilisée était la Sony CVC-2000 (pas incluse dans le prix! prix inconnu).

1967 - Texas Instrument (TI) sort la 1ère calculatrice de poche. Elle coûtait US$2500 de l'époque.

1967 - Sony "Video Rover" DV-2400 est la toute 1ère caméra vidéo portable, tube Vidicon, durée d'enregistrement de 20 minutes. Ce modèle était encore relié par câble à un enregistreur porté en bandoulière (photo de droite www.rewindmuseum.com).

New: 1968/12/09 - "The Mother of All Demos": présentation de la souris et 21 autres brevets par Carl Engelbart (USA, 1925-2013 inventeur et pionnier de l'informatique). "The Mother of All Demos" nom souvent donné à la démonstration du 9.12.1968 où il présenta ses travaux sur le développement de l'interface homme-machine, de même il développa le système hypertexte, la métaphore du bureau, la visioconférence, la téléconférence, le courrier électronique, les réseaux informatiques et les 1ères interfaces graphiques (GUI). L’illustration de gauche montre le 1er prototype de souris informatique conçue par Bill English selon les instructions d’Engelbart. À droite, Engelbart en 2008.

1969 - Willard Boyle et George E. Smith inventent le CCD (photo).

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

1970 - Les ingénieurs de Bell Labs réalisent la 1ère caméra vidéo expérimentale utilisant un capteur CCD.

1970 - Le Concorde passe Mach 2.

1970 - Au départ pour des montres, 1er écrans à cristaux liquides (LCD) par Wolfgang Helfrich et le Suisse Martin Schadt. Cette technologie a été et est utilisée pour des milliards d'écrans de tous types.

1971/fin - Intel sort le 1er microprocesseur, le 4004, qui permet grâce à la technologie de circuits intégrés LSI (large scale integration), de mettre quelques milliers de transistors sur une puce.

1971/09 - Lancemment de l'U-Matic format analogique, l'un des 1ers formats de vidéo ou la bande (de 3/4") est dans une cassette en plastique, elle-même mise dans un enregistreur relié à la caméra par un câble. Lancé par Sony en oct. 1969, il est rejoint en mars 1970 par Panasonic, JVC et 5 compagnies non-Japonaises. Résolution de 280×486 pour une durée maximale d’une heure. L'illustration de droite montre comment la bande se déploie dans l'enregistreur-lecteur.

1972 - La HP-35 (photo) fut la 1ère machine à calculer électronique scientifique. Elle coûtait US$395 de l'époque et fut vendue à 300'000 exemplaires.

1973 - Le 1er CCD commercial de 100×100px (noir/blanc), développé par Fairchild Imaging.


DOSSIER: Le capteur CCD
Surface plane qui, à l'abri de la lumière derrière l'obturateur, reçoit brièvement de la lumière (focalisée par l'objectif), le temps de la prise de vue
Image de gauche: exemple de CCD (Kodak DCS 460 de 1995). Très sensible à la poussière, il ne doit pas être touché.
A droite, représentation graphique d'un capteur couleur avec filtre Bayer (le plus courant); chaque pixel est composé de 2 sous-pixels avec filtres verts, d'un sous-pixel avec filtre rouge et d'un sous-pixel avec filtre bleu. La lumière frappe chaque zone du capteur avec plus ou moins d'intensité selon la scène photographiée, chaque pixel reçoit une certaine quantité de lumière. Grâce aux filtres qui ne laissent passer qu'une couleur, la lumière est décomposée dans ses éléments primaires en vue de sa restitution.


1974- 1er Système sur une puce (SoC "System on a Chip") (la date de l’invention des SoC est discutée). Pour beaucoup l'invention en revient en 1974 déjà à la montre à écran à cristaux liquides "Microma Nepro FE LCD" (les deux premières photos). Pour d'autres, le réel 1er SoC fut le SGS-Thomson STi5500 Omega de 1996 (photo de droite). Ces nouveaux circuits intégrés sont un système complet embarqué sur une seule puce, et peuvent comprendre un système d'exploitation basic ou évolué, de la mémoire, un ou plusieurs microprocesseurs, etc. En photographie numérique, les processeurs d’images DIGIC de Canon ou EXPEED de Nikon sont parmi les plus connus.

1975 - Un ingénieur de Kodak, Steve J. Sasson, présente le 1er prototype d'appareil de photo utilisant un CCD. Par rapport à la vidéo, le défi était de stocker l'image. Ici les photos sont enregistrées, provisoirement, sur une simple cassette audio.

1976 - Après une longue "guerre des formats", la cassette VHS s'imposa comme support d'enregistrement "grand public" de la télévision. Bon marchée, elle permit un immense développement de la copie de films et d'émissions TV par tout-un-chacun. Elle avait une durée d'env. 3 heures au maximum. On pouvait aussi acheter des films enregistrés. Mais la qualité baissait vite, au fil des ans, l'image était déjà dégradée; jusqu'à l'effacement quasi complet. Et la copie de cassette à cassette perdait toute qualité.

1976 - 1er appareil photo 35mm avec un microprocesseur, le Canon AE-1 (US$630 avec objectif F1.4). <Musée>

1977 - 1er appareil photo 35mm compact simple à utiliser ("point-and-shoot", en français: "Visez et déclenchez"), avec un système auto-focus, le Konika C35 AF. <Musée>

1979 - Sony lance le 1er walkman, le TPS-L2 à cassette audio. Bijou de miniaturisation de l'époque. Prix US$200. <Musée>

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

1980/01 - Sony met sur le marché la 1ère caméra couleur entièrement électronique et utilisant un CCD. D'un poids de seulement 1.3kg et d'une définition de 110'000px. (photo de la présentation, source: radio-piffret)

1981 - Sony, à nouveau lui, lance la disquette 3.5", d'une capacité de 720KB puis de 1.44MB, qui sera très utilisée en informatique pendant plus de 20 ans, pour stocker (lire et écrire) des données binaires. D'autres disquettes souples de diverses tailles étaient utilisées depuis les années 70, mais aucune ne s'imposa tant de temps et si massivement. Elle ne sera vraiment remplacée qu'avec la diffusion de la clé USB dès la fin 2000.

1981 - Prototype électronique Sony Mavica (MAgnet VIdeo CAmera, à ne pas confondre avec les modèles Mavica 'numériques' qui sortiront dès 1997). CCD de 490×570px (0.28Mpx) stockage analogique (pas digital) sur disquette de 2" (Mavipak) contenant jusqu'à 50 images en couleur. Les photos peuvent être visualisées sans retouches sur une TV, imprimées (via imprimante thermique Mavigraph) ou envoyées par téléphone via des accessoires spéciaux.

1981 - Ancêtre de tous les compatibles PC, l'IBM 5150. IBM accorde à Microsoft le droit de commercialiser MS-DOS, un système d'exploitation rudimentaire. Jusqu'en 2000, 8 versions de DOS sortiront, la plupart "cachées" sous MS-Windows.

1982 - Le Commodore 64 est lancé en janvier, un ordinateur personnel didactique, ludique et relativement bon marché (US$595). Il détient le record de vente pour un ordinateur personnel avec 12.5 à 17mio d'exemplaires vendus.

1982 - Les 1ères caméras vidéo "grand public" (caméscopes) utilisaient des cassettes VHS (au début, dans des lecteurs/enregistreurs séparés). Puis JVC sorti le GR-C1 (1ère caméra vidéo VHS "all in one", 1984, photo de gauche) qui utilisait une cassette VHS plus petite ("VHS C", 1/3 de la taille d'une cassette normale, avec adaptateur lorsqu'on voulait la lire dans un magnétoscope de salon -photo de droite-). Cette compatibilité fut gage de succès pour le VHS. La concurrence réagit bien en sortant d'autres formats (Video 8 -1985-, Hi8 -1989-) mais c'était trop tard, le VHS gardait le leadership.

1982 - voit le lancement du CD-Audio (digital, d'une durée de 74 minutes); on entre de plein pied dans la révolution numérique. En 1985 le CD-ROM (pour ordinateur) sera lancé (capacité 650-700MB).

New: 1983 - 1er caméscope avec enregistreur et cassette intégrés, la Betamovie de Sony, utilisant la cassette Betamax.

1984 - Apple lance son Macintosh (copie d'écran), un des 1ers ordinateurs avec une interface utilisateur graphique à fenêtres.

New: 1984 - Invention de la mémoire flash par Fujio Masuoka (photo de droite), qui, dans son laboratoire Toshiba, met au point l'invention sans laquelle nous n'aurions ni baladeur mp3, ni smartphone, ni appareil photo numérique. Son nom vient du fait qu'elle peut être reprogrammée sous l'effet d'une tension forte, mais très brève, comme le flash d'un appareil photo. La mémoire flash a l'avantage d'être non volatile, mais facilement et rapidement réinscriptible. Pour la suite, voir "1994" et la CompactFlash et "2000" et la clé USB... (photo de gauche montrant un panel de supports de mémoire flash actuels).

1984/07/16 - De la photocopieuse tridimensionnelle imaginée par Hergé et son Professeur Tournesol en 1972 au prototypage rapide de la fin du 20e siècle, c'est le 16.7.1984 que le 1er brevet déposé définissant le principe de l'impression 3D revient à Alain Le Méhauté et une une équipe française juste avant celui de l'Américain Chuck Hull, fondateur de l'entreprise 3D Systems (photo d'un modèle en kit: Bre Pettis).
Explication: La stéréolithographie est une technique dite de prototypage rapide, qui permet de fabriquer des objets solides à partir d'un modèle numérique. L'objet est obtenu par superposition de couches fines de matière. Plusieurs méthodes sont fondées sur le principe de la stéréolithographie: la photopolymérisation, le laminage et le frittage laser.

1986 - Psion met sur le marché son Organiser II, d'une mémoire de base de 8-64KB (extensible) et d'un affichage alphanumérique sur 2 lignes, c'est le 1er PDA (Personal Digital Assistant). Il peut faire fonctionner plusieurs programmes et est programmable pour exécuter d'autres tâches. Bien qu'il n'ait pas de fonctions photo/vidéo, ni de téléphonie, ni d'écran tactile, c'est cependant l'ancêtre des smartphones que nous connaissons aujourd'hui. Il fonctionne avec une pile standard et donc reste parfaitement utilisable 30 ans après son lancement! <Musée>

Updated: 1986 - Canon RC-701 Still Video Camera. Le 1er appareil de photo "électronique" (bien qu'analogique) mis sur le marché fut un modèle professionnel (plus de US$30'000 avec son lecteur-enregistreur, une imprimante et 4 objectifs interchangeables dédiés). CCD 6.6×8.8mm de 712x534px soit 0.380Mpx. Sur sa disquette VF-50, l'information stockée n'était pas digitale, mais analogique.


DOSSIER: Différence entre "numérique/digital" et "électronique"?
• Un appareil numérique transforme toute l'information en 0 et 1 (binaire, le "courant passe" ou "ne passe pas") et est quasi forcément électronique (quoique les cartes perforées sont en binaire (un trou ou pas) et ne sont évidemment pas électroniques)
• Un appareil électronique ne transforme pas (toute) l'information en binaire, bien qu'aussi fait de composants électroniques et qu'il se puisse qu'une partie du traitement soit numérique. On dit aussi que l'information qui circule en son sein est analogique.
— À noter qu'un capteur CCD est toujours analogique puisque il transforme la lumière en une quantité donnée de courant électrique (analogique), mais, dans le cas d'un APN, celle-ci est instantanément transformée en numérique.


1987 - 1er photocopieur couleur, un Canon CLC1. Tout comme la photographie, une ère nouvelle s'ouvre avec l'impression digitale.

Updated: 1988 - Les appareils "électroniques" se démocratisent avec, p.ex., le Canon RC-251 ION (US$500, photo). Il utilisait les mêmes disquettes VF-50 que le RC-701 et enregistrait les images (d'une résolution de 786x240px) codées de façon analogique. Elles pouvaient êtres vues sur une TV. Mais ce n'étaient pas des fichiers numériques. <Musée>

Revenir en haut de page

Du 1er APN (Appareil de Photo Numérique) à aujourd'hui

1988 - Le Fuji DS-1P, qui ne fut jamais commercialisé, est le 1er véritable APN -100% numérique- créant des fichiers à partir des images reçues du capteur, il les stockait sur une mémoire extractible de 2MB (SRAM - qui devait toujours être sous tension pour ne pas perdre son contenu). CCD 0.4Mpx, 16mm f/5.6, 1/60-1/2000e seconde.

1989 - Nintendo GameBoy DMG-01, cette console de jeux portable eut un immense succès (170 mio d'exemplaires vendus, seulement dans la 1ère version). Avec plus de 1000 jeux créés dont Mario et Tetris (photo de droite). Sa résolution était de 160×144px, en 4 niveaux de gris. <Musée>

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

1990 - Logitech commercialise le Fotoman, 1er APN grand public (produit par Dycam aussi sous son nom de "Dycam Model 1"). CCD 1/3" de 376×240px (0.09Mpx) avec 256 niveaux de gris au format Pict2 ou Tiff, stocke 36 photos sur sa mémoire intégrée de 1MB, objectif 8mm fixe-focus, flash, 1/30-1/1000 s. Connexion sérielle avec l'ordi. Prix US$995. À droite, exemple de photo faite avec cet appareil (taille originale). <Musée>

1990 - 1ers logiciels de traitement d'images/photos: Adobe lance Photoshop 1.0 (sur Mac). Digital Darkroom (dès 1988, noir/blanc), PhotoMac (1988, couleurs) et Letraset Color Studio 1.0 (1989, couleurs) ont été les tout-premiers. Ils étaient avant tout utiles pour corriger les photos ou les dessins que l'on avait scannés.

1990 - Kodak DCS(-100), 1er d'une longue série de D-SLR professionnels, souvent basés sur des boîtiers films Nikon 801. CCD de 1.3Mpx. Batteries, écran de contrôle et mémoire séparés, portés en bandoulière. Dès US$13'000.

1990 - Le télescope Hubble, est envoyé dans l'espace. Il est équipé d'une caméra numérique CCD de 4× 460'000 px (1.84Mpx).

1990/07 - La Seiko Receptor MessageWatch est la 1ère montre connectée. En plus de donner l'heure, elle faisait fonction de pager (la radiomessagerie, ou paging en Anglais, est un service d'envoi de messages par radio, que dans 1 direction) et permettait de demander de rappeler quelqu'un. On pouvait aussi recevoir des services comme la météo, la bourse, etc. Les messages n'étaient distribués que dans deux villes des USA, Portland et Seattle.

1991 - Psion met sur le marché son Serie 3 (d'une capacité de 128KB à 2MB, extensible jusqu'à 16MB, écran LCD -rétroéclairé sur certains modèles- 240×80px -puis 480×160px- avec 4 niveaux de gris), 1er d'une série de PDA (Personal Digital Assistant) avec claviers type "machine à écrire" très ergonomique. Écrits par une communauté d'utilisateurs, un très grand nombre de programmes des plus divers, qui n'ont rien à envier à ceux pour smartphones d'aujourd'hui, sont disponibles. Il fonctionne avec des piles ou accus standards "AA" (env. 30-40h d'utilisation continue), + pile de sécurité, et reste parfaitement utilisable aujourd'hui! <Musée>

1991 - L'Alcatel GSM 9109DA est le 1er téléphone mobile français utilisant le réseau GSM 900, sur réseau commuté, idéal pour la voix.

1992 - Windows 3.11 for Workgroups (copie d'écran) rend populaire les PCs. Windows 95 (1995) assurera la suprématie de Microsoft pendant cette période.

Mosaic, 1er navigateur Internet (du NCSA - National Center for Supercomputing) qui permet de voir les images sur le web.

Adoption de la norme photo JPEG (Joint Photographic Experts Group) et vidéo MPEG. Il est aisé de comprendre que c'est là un élément fondamental de la photographie numérique.

1992 - Sony lance le Mini-disc, support de données réinscriptible numérique de petite taille qui veut remplacer la cassette audio (sans succès). En 1993, le MD-Data qui stocke 140 MB est lancé.

1992/11/10 - Nokia 1011, 1er téléphone mobile grand public sur réseau GSM.

1993 - Fuji DS-200F, 1er APN avec mémoire flash de 1.6MB pour 20 images (640×480px soit 0.307Mpx, au format ADCT, avec compression/décompression selon Huffman) + Carte SRAM de 0.8MB, CCD 1/2", f/3.4-14, obturateur électronique 1/4e-1/750e sec., iso160, 220'000 Yen (JPY) soit Euros 1600 au cours de change de 2010 (beaucoup plus à l'époque).

1993 - Les travaux du physicien et ingénieur américain Eric Fossum permettent l'invention du 1er capteur CMOS (Active Pixel Sensor - APS), dont les premières recherches dataient de 1968-1969 par Noble, Chamberlain et Weimer.
Le 1er APN avec CMOS sera mis sur le marché en 1997 (Sound Vision SVmini, aka Vivitar Vivicam 3000, aka UMAX MDX-8000), d'une résolution de 1000×800px.

1994 - Imprimante Epson Desktop Color Inkjet Printer MJ-700V2C, 1ère imprimante jet d'encre "qualité photo", d'une résolution de 720×720ppp.

1994 - Octobre 1994 voit le lancement de la mémoire CompactFlash (de 2-24MB) qui garde les données indéfiniment sans qu'il soit nécessaire de l'alimenter en courant électrique. Elle contribua grandement au développement des appareils numériques en général. De plus en plus rapides, de capacité toujours plus grandes, celles-ci seront progressivement remplacées par les cartes SD, plus petites, elles-mêmes parfois remplacées aujourd'hui par les cartes micro-SD, de la taille d'un ongle. <Musée>

1994 - Apple Quick Take 100, 1er APN à US$749, CCD 0.307Mpx, fixe-focus 50mm, flash.

1994/09/16 - Conçu dès 1992, l'IBM Simon est l'ancêtre du smartphone avec écran tactile. Il combine des fonctions étendues pour l'époque: outre le téléphone mobile, il dispose d'un service de messagerie et peut envoyer et recevoir des fax, faire office de pager, il est équipé d'un traitement de texte rudimentaire, d'un carnet d'adresse, d'un agenda avec gestion des rendez-vous, d'une calculatrice, d'une horloge mondiale, le tout avec un clavier utilisable avec un stylet. Il a un écran LCD rétroéclairé tactile de 160×293px. Cependant il n'a pas d'appareil photo ni de caméra. Son prix US$1099.

1995 - Lancement du format DV (Digital Vidéo, numérique 500 lignes) avec les cassettes MiniDV (d'une très petite taille pour l'époque, 66×47mm, pour 1 heure d'enregistrement). <Musée>

1995 - Le Casio QV10 est le 1er APN "grand public" (il coûtait US$1000) avec un écran à cristaux liquides et un objectif pivotable (sur la photo, il est tourné de 180°), déjà il permettait de faire des selphies! CCD 1/5", 0.128Mpx, écran TFT-LCD 1.8" de 61380px. <Musée>

1995 - 1er APN qui enregistre des clips vidéo, le Ricoh RDC-1.

1995 - Sony DCR VX-1000, 1er camcorder au format mini-DV (numérique) et 1er avec port FireWire (pour communiquer avec l'ordi).

1995 - Canon EF 75-300mm f/4.5-5.6 II IS, 1er zoom photo qui incorpore un stabilisateur d'image.

1995 - Nokia 2110, 1er téléphone mobile grand public qui permet d'envoyer et recevoir des SMS.

1996 - Lancement du 1er APN 100% Canon, le PowerShot 600 (CCD 1/3" 0.5Mpx, 50mm (fixe-focus), mémoire: disque dur PCMCIA (max 170MB d'images), connection parallèle via dock-station). Illustrations: muni de son adaptateur grand-angle 28mm et vue de dos avec la carte mémoire PCMCIA sortie. <Musée>

1996 - Nokia 9000 Communicator, ancêtre du Smartphone (sans appareil de photo ni vidéo). Caractéristiques: Système d'exploitation GEOS V3.0, processeur Intel 80386EX 24 MHz, 8MB de mémoire, divisée entre les applications (4MB), mémoire du programme (2MB) et les données utilisateur (2MB), écran principal 4.5" 640×200px monochrome STN à 4 niveaux, clavier QWERTY relativement complet, 397grammes, plus de US$1000 si je me rappelle.

1996 - Le port USB 1 est spécifié par 7 partenaires. En 1998 l'USB 1.1. En 2000 l'USB 2 et en 2010 l'USB 3.

1996 - Le DVD-Vidéo (sur lecteurs de salon, max. 8.5GB) est lancé. Il succède à la cassette VHS préenregistrée.

1997 - Lancement des graveurs de CD pour ordinateurs. La capacité de faire un «backup» à peu de frais de ses photos et vidéos devient enfin possible pour chacun. D'autant plus que, dans cette même période, le DVD «de données» (sur ordinateurs, le plus souvent 4.7GB) fait son apparition. Ce dernier est utilisé aussi bien pour l'archivage que pour créer des films à voir sur sa TV ou sur son ordinateur. Il est peu onéreux, compact. Le DVD offre 7× la capacité d'un CD.

1997 - Sony Mavica FD5 (photos), 1er APN avec enregistrement sur disquettes standards 3.5" et avec accu LiIon avec indication du temps restant, 47mm/F2, CCD 1/4" 640×480px (0.307Mpx), US$600. <Musée>

1997 - Le Sony Mavica FD7 sort peu après, 1er APN grand-public avec zoom 10×, 40-400mm, f/1.8, macro jusqu'à 1cm (photos), pour le reste semblable au FD5 (ci-dessus), US$700. <Musée>

1998 - Diamond Rio, 2e lecteur audio MP3 portable sur le marché (et 1er qui connu le succès). Capacité: env. 10-12 morceaux (le double avec carte-mémoire 32MB additionnelle). <Musée>

1998 - 1er APN avec un lecteur de disquette 3.5" à vitesse 2×, le Sony Mavica FD71 partage des caractéristiques semblables au FD7 (voir ci-dessus) sorti peu avant soit: 0.3Mpx, CCD 1/4", zoom 10× (40-400mm, f/1.8), écran LCD 2.5" à 84'000px. Il est un peu plus compact. <Musée>

1998 - Sony Mavica FD91 1er superzoom, 1er stabilisateur d'image sur un APN, et l'un des 1ers bridges (ou le 1er); en outre il permettait de filmer en vidéo (Zoom 14× - 37-518mm/F1.8-3.2), CCD 1/3" 0.786Mpx (1024×768px), mémoire: disquettes 3.5", vidéo 320×240px. <Musée>

1998 - Sony Mavica FD83 zoom 6×, CCD 1/3" 0.786Mpx (1024×768px), mémoire: disquettes 3.5". <Musée>

1998 - 1er APN avec imprimante intégrée, le Fuji FinePix PR21 avec mini-imprimante Instax qui imprime des photos au format cartes de crédit.

1999 - 1er D-SLR conçu entièrement par un grand fabricant, le Nikon D1. Capteur 2.74 Mpx. Son prix le réserve aux professionnels: US$5500.

1999 - Cette même année les 1ers Macintosh sont équipés de ce qui s'appellera le Wi-Fi (connexion au réseau et donc aussi à internet, sans fil).

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

2000/06 - Le 1er téléphone mobile avec un appareil de photo intégré est le Samsung SCH-V200 (pour le marché Sud-Coréen uniquement). Il possède un écran LCD-TFT de 1.5" et permet de prendre jusqu'à 20 photos d'une résolution de 0.35Mpx. Il n'est cependant pas possible de visualiser les photos sur le téléphone.

2000/11 - Le Sharp J-SH4 permet non seulement des prendre des photos de 0.11Mpx, mais il est le 1er téléphone mobile qui permet d'envoyer les photos à un autre téléphone via un service propriétaire "SkyMail". Objectif f/2.8.

2000/11 - 1er téléphone mobile prenant des photos sur le marché américain, le Sanyo SCP-5300. Son appareil de photo a une résolution 640×480px, un flash simple, un contrôle de la balance du blanc, un retardateur, un zoom digital ainsi que différents filtres donnant des effets comme sépia, noir/blanc ou négatif. Son prix: US$400.

New: 2000/12 - La clé USB est lancée par IBM, puis de nombreux autres fabricants, suite à une histoire rocambolesque. Elle offre de la mémoire flash, rapide à lire et écrire. C'est une étape très importante pour l'informatique.

2002 - 1er D-SLR 35mm (qui garde les caractéristiques originales de grossissement des appareils film 35mm), le Canon EOS 1Ds, avec deux capteurs CMOS de taille APS-C mis côte à côte, pour un total de 11 Mpx. Le prix est à la hauteur: US$9000!

2002 - Nokia 7650, l'un des 1ers téléphones mobiles avec appareil de photo au format VGA 640×480px, écran 4096 couleurs 2.1" TFT 176×208px, Bluetooth, système d'exploitation Symbian. <Musée>

2003-0820 - Canon 300D Digital Rebel 1er reflex digital à moins de US$1000. Capteur CMOS 3072x2048px (6.3Mpx) offrant une bonne qualité en basse lumière. Un immense succès! <Musée>

2003 - Le téléphone mobile le plus vendu est le Nokia 1100 (photo), avec env. 200-250mio d'unités, pour un prix d'env. €99. En 2e position le 1120, puis le 3210, le 1200 et le 5230, tous de Nokia.

2003 - Lancement du logiciel gratuit Skype, qui révolutionne la téléphonie en utilisant internet. Ajoutant de surcroit l'apport de la vidéoconférence, des millions d'utilisateurs peuvent communiquer simplement et sans frais.

2003/09 - Lancement du format HDV, évolution Haute Définition du DV, par Canon, JVC, Sony et Sharp. Il a deux versions, le 720p et le 1080i et utilise les mêmes cassettes MiniDV (voir plus haut) que le DV. Malgré cela, le déclin des caméscopes grand public en faveur des APN avec fonctions vidéo est rapide.

2004/07 - L'Audiovox PM8920 est 1er téléphone mobile avec appareil photo d'1.3Mpx soit 1280x960px, une qualité qui permet aisément d'imprimer. Il était aussi possible d'envoyer et partager les photos produites sur un réseau propriétaire "Sprint Nationwide PCS Network". Il permet quelques réglages, dont un mode rafale de 8 photos, ou le fait d'enregistrer son propre son du déclencheur. Prix US$299.99.

2004 - Dès 1960 (ou même plus tôt, certainement), différents intrépides montèrent de façon artisanale différentes caméras ou appareils de photo sur leurs casques ou planches de surf, pour filmer leurs exploits. Le 1er appareil de photo commercial dédié à l'action le fut par Nick Woodman, (qui devint plus tard Woodman Labs puis GoPro). Il s'agissait d'un appareil de photo 35mm avec un objectif qui captait un angle de 170degrés et était étanche à 5 mètres, nommé GoPro HERO 35MM (photo de gauche). Son prix était d'env US$20. La photo de droite montre Nick Woodman avec un prototype.

2004 - 1ère carte virtuelle publique de l'ensemble de la Terre, Google Maps est un service gratuit sur internet de cartographie en ligne, créé par Google. Lancé en 2004 aux États-Unis et au Canada et en 2005 en Grande-Bretagne (sous le nom de Google Local), Google Maps a été lancé jeudi 27 avril 2006, simultanément en France, Allemagne, Espagne et Italie. Dès avril 2005 il s'enrichit de la vue par image satellite, en plus de la cartographie classique.

2005 - Le Nokia N90 est le 1er téléphone mobile avec appareil photo de 2Mpx soit 1600×1200px. Il possède un objectif Carl Zeiss ouvrant à f/2.9-5.5mm et un capteur CMOS. Son écran LCD est de 2.1" et offre 262'144 couleurs. Ce qui lui est très particulier est l'écran et l'objectif rotatifs, qui permettent une prise en main ergonomique. Autres caractéristiques: capture de vidéos à 15fps à une résolution de 352×288px en MPEG-4, zoom digital 8x, balance du blanc, retardateur et un très petit flash. US$500.

2006 - Le Sony-Ericsson K800i est le 1er téléphone mobile dont l'appareil de photo passe la barre de 3.2Mpx soit 2048×1536px. Objectif 5.2mm f/2.8 avec auto-focus, écran 2" d'une résolution de 320×240px. Autres caractéristiques: système propriétaire, mode scènes préréglées, réglages de la définition, flash xénon, retardateur, effets (noir/blanc, sépia, solarisation, etc.), balance des blancs et qualité photo, rafale de 9 photos pleine qualité en 1seconde avec sélection d'une vue à enregistrer, iso80-640, envoi de SMS, navigateur WAP.

2006 - Dalsa ouvre la voie des 1ères caméras cinématographiques numériques 4K (4000px de large) avec la Origin, mais c'est Red qui, en 2008, offre un prix abordable avec la One, puis la luxueuse Epic (2011, photo), puis l'économique Scarlet (aussi 2011, ces modèles de US$10-50'000). Ces caméras se distinguent par une très grande gamme dynamique (env. 13 stops/diaphragmes).

2006/08 - Le Nokia N73, avec système Symbian 9.1, a aussi un appareil photo de 3.2Mpx, un écran TFT 240×320px de 2.4" et 256'000 couleurs. Mais il est composé d'un objectif Carl Zeiss avec auto-focus. €569.

2007 - Eye-Fi sort la 1ère carte SD Wi-Fi pour US$100. L'APN peut ainsi être en connexion directe et constante avec un PC dans un rayon proche.

2007/04 - Le Nokia N95 est le 1er téléphone mobile avec appareil de photo de 5Mpx, sur système Symbian, avec objectif Carl Zeiss. Il filme des vidéos 480×640px à 30fps. Le N95 8 Go offre de nombreuses applications: lecteur MP3, Nokia Maps, interface multimédia particulièrement réussie, navigateur Web, client e-mail, mini-logiciel de montage vidéo ainsi qu'agenda, carnet d'adresses, notes, etc. Mais il n'a pas d'écran tactile... €799.

New: 2007/05 (annoncé 2006/12/12) - Le LG KE850 (= LG Prada) est le 1er téléphone mobile avec écran tactile (fourni par Synaptics), capacitif TFT, d'une taille de 3", d'une résolution de 240×400px, 256'000 couleurs. Il possède un appareil de photo d'une résolution de 2Mpx (1600×1200px). 1mio d'unités ont été vendues en 18 mois.

2007/06/29 - Apple lance l'iPhone Edge (photo), 1er smartphone permettant de télécharger des applications via l'App Store, parmi d'autres fonctions. Bien plus tard, en 2010, l'iPhone 4 offrira un écran 3.5" de 960×640px (dit "Retina") soit 12.8 points au mm!

2008 - Canon Powershot SX1 IS, 1er bridge avec capteur CMOS et avec vidéo Full-HD (2Mpx, 1920×1080px) US$600. Puissant zoom 20× (28-560mm), mais petit capteur, donc limité lorsqu'il y a peu de lumière.

2008 - Panasonic crée un nouveau segment, l'hybride à objectifs interchangeables avec le G1. Il s'agit d'un appareil plus compacts que le D-SLR, sans visée reflex (un écran LCD performant interne le remplace), un capteur CMOS d'assez grande taille. Comme avec les reflex, il est possible de changer d'objectifs, mais ceux-ci sont plus compacts (nouvelle norme: "Micro Four Thirds", partagée par plusieurs constructeurs).

2008 - 1er Smartphone sur Android, le HTC G1 (ou Dream), avec écran LCD 3.2" MonoTouch de 480×320px, 256MB de RAM et 1GB de capacité (extensible à 32GB).

2008/09 - Le Samsung i8510 INNOV8 est le 1er téléphone mobile avec appareil de photo de 8Mpx sur un système Symbian. Écran 240×320px de 2.8". Outre des vidéos VGA 640×480px à 30fps, il permet aussi de filmer en 320×240px à 120fps.

2009 - Fujifilm Finepix Real 3D W1 1er APN 3D grand-public (photo), muni de 2 objectifs et de deux capteurs CCD. Zoom 3×. Photo 10Mpx et vidéo VGA. US$600.

2009 - Canon EOS 7D 1er D-SLR 18Mpx APS-C avec deux processeurs, iso100-12800, US$1700, avec vidéo Full-HD, exposition automatique ou manuelle.

2009 - Xerox lance la 1ère solution all-in-one pour l'impression et la reliure de livres en quelques minutes, l'"Espresso Book Machine", commercialisée par On Demand Books pour un coût de base d'environ 70'000 euros. En septembre 2009, ce dernier s'associe avec Google ouvrant ainsi l'accès à un catalogue de deux millions de titres tombés dans le domaine public. Bonne illustration de la mutation numérique: Certaines librairies n'ont plus de livres physiques en stock mais uniquement des fichiers qu'elles impriment "à la demande".

2009/08 - 1er bridge avec possibilité de vidéo HD (1280×720px) avec réglages d'exposition manuels, le Panasonic FZ38. US$340. <Musée>

2009/08 - Le Samsung M8910 Pixon12 est le 1er smartphone avec appareil de photo de 12Mpx. Autres principales caractéristiques: objectif 28mm avec autofocus, flash LED xénon, écran tactile résistif AMOLED de 16mio de couleurs, de 3.1", d'une résolution de 480×800px (soit densité de 301ppp).

Liens: Origines - 1500 - 1800 - 1900 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

2010 - Nikon D3s (photo) 1er D-SLR à franchir la barre des 100'000 ISO, (102'400 ISO). US$5200.

2010 - La série télévisée «House» est la 1ère qui filme les épisodes d'une saison au moyen d'un D-SLR en mode vidéo, le Canon EOS 5D Mark II.

2011/03 - Le Fujifilm FinePix W3, 1er appareil de photo 3D avec écran autostéréoscopique sans lunettes (technologie à barrière de parallaxe) de 8.9 cm (1'150'000 points). Il est en outre le 1er à filmer en HD 3D 1280×720px. Cet appareil, qui succède au W1 et l'améliore, est exceptionnel et les connaisseurs l'apprécient encore aujourd'hui. <Musée> (voir plus de 17'000 photos en 3D la plupart prises avec cet appareil)

2011/06 - La Sony Handycam HDR-TD10E est le 1er vrai caméscope 3D Full-HD 1920×1080px avec deux objectifs (focales 34,4-344mm [10×] en 3D, et stabilisation d'image optique [OIS]), et deux capteurs (CMOS Exmor R 1/4" avec sortie en 1080-50i). Elle possède un écran autostéréoscopique 3D sans lunettes, une mémoire interne de 64GB. Elle enregistre ses prises au format AVCHD/3D. Bien que donnant de très bonnes images, elle ne fut pas un succès commercial, mais elle reste appréciée des connaisseurs. <Musée>

2011/07 - Le HTC EVO 3D est le 1er smartphone avec appareil de photo et écran 3D. Il possède deux caméras de 5Mpx avec auto-focus, fonctionne sur système Android v2.3, a un écran tactile LCD capacitif de 4.3" (2× 540×960px) 3D autostéréoscopique sans lunettes, avec 16mio de couleurs. Il ne connu malheureusement pas le succès, faute de demande.

2012 - Canon lance l'EOS 1D-C, (photo), 1er APN D-SLR avec fonction cinéma 4K (4096×2160px, 24fps). Un prix de US$10'000.

En octobre Sony annonce la PMW-F55, 1ère caméra 4K avec "global shutter", c'est à dire que tous les points de l'image sont envoyés du capteur au processeur en même temps, supprimant totalement l'effet de "rolling shutter", une avancée importante.

Updated: 2012 - Plusieurs avancées dans les optiques, en 3 exemples: 1er APN avec zoom lumineux 600mm f/2.8 (25-600 f/2.8, 24×) le Panasonic Lumix FZ200 (photo de gauche).
Nikon sort le Coolpix P510 qui offre le 1er zoom allant jusqu'à 1000mm d'un APN (24-1000mm f/3-5.9 soit 41.6×).
Enfin, des 24mm f/1.4, les 1ers ultra grand-angles si lumineux sont montés sur les Samsung EX2F (24-80mm f/1.4-2.7, photo de droite) et Panasonic LX7 (24-90mm f/1.4-2.3).

New: 2012/09/12 - Sony lance le RX1, 1er compact à capteur plein format (1 pouce) (photo de gauche), puis l’Alpha 7 en 2013, 1er hybride à capteur plein format de l’histoire (photo du milieu), sans oublier le RX10 en 2013 lui aussi, 1er bridge toujours à grand capteur 1 pouce (photo de droite).

2012/06 - Nokia 808 Pureview (photo de gauche), sur système Symbian, 1er smartphone avec stabilisateur optique (OIS) (le 1er smartphone Android avec OIS est le HTC One M7, de 2013), et 1er smartphone avec appareil de photo de 41 Mpx interpolés soit 7728×5368px, capteur CCD 1/1.2", objectif Carl Zeiss 26mm f/2.4, autofocus avec déclencheur à double course, flash xénon. À cause de son sytème d'exploitation désuet, il ne remportera pas un succès pourtant mérité.

2013/10/02 - Nokia Lumia 1020 (photo de droite) est lui sur système Windows Phone 8. Il a les mêmes innovations que le 808 Pureview pour un prix de €699 et fera date.

2013/01 - Le fabricant taïwanais HTC lance le Butterfly, 1er smartphone avec écran 1080×1920pixels (Full HD), d'une diagonale de 5" et donc d'une densité de 441ppp.

2013/09/10 - Le smartphone le plus vendu est l'Apple iPhone 5 (photo) avec 89 mio d'unités. Son prix en version 16GB: €699. En 2e position est l'iPhone 4S (60mio) et en 3e l'iPhone 4 (58mio). La médaille en chocolat est pour le Samsung Galaxy S III avec 50 mio d'unités.

2013/09/25 - Samsung Galaxy Note 3, phablette munie d'un écran Full HD Super AMOLED de 5.7" (386ppp), 1er smartphone filmant en vidéo en UHD (3840×2160px) à 29.97fps. 3GB de RAM, processeur quatre-coeurs Qualcomm Snapdragon S800 cadencé à 2.3Ghz. Un modèle qui fera date, pour un prix de €760 à son lancement. <Musée>

2014/06 - Le Panasonic Lumix CM1 est un smartphone qui ressemble plus à un APN, c'est le 1er smartphone à proposer un capteur de 1" (le même que celui du Sony RX100 Mark III), 20 Mpx, couplé à une optique 28mm f/2,8, à max. 12800 ISO, Son prix: €900.


DOSSIER: Prix du GB (Giga-byte, env. 1 mia d'octets)
En 1956, 1GB coûtait Eur 26mio via un ordinateur IBM Ramac 305 alors qu'en 2015 il ne coûte que Eur 5 cts via un disque dur, soit 520mio de fois moins.
La photo montre le transport du 1er disque dur de 5MB (!), justement fabriqué par IBM, en 1965.


2015 - Canon ME20F-SH 1ère caméra à filmer en Haute Définition (Full HD) avec une sensibilité de 4mio ISO (photo) soit 16.5x moins de lumière (0,0005 lux) qu'une caméra standard à 100ISO.

2015 - Panasonic lance le FZ300, évolution du FZ200 (voir ci-dessus) qui est le 1er bridge à moins de US$600 avec vidéo UHD (3840×2160px). Utilisable avec divers automatismes ou en manuel et muni d'un lumineux zoom 24×.

2015/04/15 - 1er téléobjectif zoom 2000mm sur un APN bridge, le Nikon Coolpix P900. 24-2000mm/F2.8-6.5 (83.3× !), capteur 16MP 1/2.3" BSI CMOS, couplé à une excellente stabilisation optique. Permet, p.ex., de photographier la lune en très gros plan. Env. US$600.

2015 - Sony Xperia Z5 Premium 1er smartphone avec écran UHD (3840×2160px), de 5,5", d'une densité record de 806ppp (!), pour un prix de €799.

Updated: 2015... - Dans le cadre de l'université de Stanford (CA/USA), les professeurs Subhasish Mitra et H.-S. Philip Wong ont créé des puces électroniques d'une nouvelle architecture: un empilement en couches avec des liens verticaux multiples (tel un immeuble, des millions de "vias", jouent le rôle de minuscules ascenseurs électroniques, et non seulement "plan" sur quelques niveaux comme jusqu'ici) qui va élever la vitesse de fonctionnement interne des processeurs et mémoires d'un ordre de 1000 (!). Nommée "Nano-Engineered Computing Systems Technology" ou N3XT, elle nécessite un matériau non plus en silicium (qui ne supporte pas les hautes températures requises pour sa fabrication) mais en nano-matériaux, des transistors en nanotubes de carbone.

2016-2017 - La mémoire 3D XPoint d'Intel/Micron qui combine la vitesse de la DRAM à la non-volabilité des puces flash, tout en étant plus endurante que les composants NAND. D'après le fabricant, elle est 1000x plus rapide et 1000x plus endurante que la mémoire NAND, avec des coûts de fabrication à la baisse, pas de transistors et une densité accrue, non volatile. La fabrication de masse a été reportée en 2017 à cause de la disponibilité des matières premières, l'un de ces matériaux (lequel?) étant par exemple produit par un seul fournisseur(Qui?).

New: v2016-2017 - Les batteries, le maillon faible: La recherche tous azimuts. 1er exemple: "Une erreur de manipulation pour un résultat extraordinaire": Tout commence lorsque Mya Le Thai travaille avec une équipe de chercheurs pour mettre au point une batterie sans lithium, le composant principal utilisé actuellement. Ces derniers misent sur une technologie à base de nanofils d’or, mais jusqu’à maintenant, leur recherche est au point mort à cause de la fragilité de ce type de composant. C’est alors qu’elle manipule un prototype que le hasard permettra à Mya Le Thai de faire sa découverte. Cette dernière ne remarque pas qu’elle a sur les mains des restes de gel provenant d’une électrolyse effectuée précédemment. Ce gel va alors venir se coller aux nanofils, les rendant extrêmement résistants. Une résistance accrue qui permettrait aux batteries de résister à beaucoup plus de cycles de charge sans que leur autonomie n’en soit affectée. Ainsi, si une batterie classique au lithium supporte en moyenne 7000 cycles de charges avant de faiblir, celle inventée par Mya Le Thai permettrait 200.000 cycles avant de perdre 5% de sa capacité. Les scientifiques tentent maintenant de comprendre pourquoi le gel permet de rendre les nanofils plus solides afin de maîtriser le processus. Nous sommes donc encore loin d’une production à grande échelle de ce type de batterie, mais dans quelques années, nous reparlerons peut-être de cette inventrice fortuite qui a révolutionné le domaine.

Voici d'autres exemples (pour n'en citer que quelques-uns): On nous annonce des batteries qui se chargent en 1 minute, grâce à la présence de supercondensateurs (vitesse de charge de 20kW/Kg contre 200W/kg pour les classiques). De plus, densité 1.5x plus élevées que les li-ions.
Autre exemple: Une batterie aluminium-ions pour un smartphone lui aussi chargé en une minute.
Et encore: Samsung annonce des batteries "solid-state" d'ici 2019 sans risque d'explosion ou de combustion (presque ininflammables).
Et encore: Voici les batteries sodium-ions, qui remplacent le lithium par du sodium, bien moins coûteux, plus écolo, moins rare, plus rapide à recharger et ayant 3x plus d'autonomie.

New: 2016/10/19 - Et si l'on pouvait transformer du CO2 en éthanol pour faire de l'essence? Des scientifiques de l'Oak Ridge National Laboratory (USA) ont découvert par hasard comment transformer le dioxyde de carbone (CO2) en éthanol, idéal pour produire du carburant. Ils ont utilisé un catalyseur à nanoparticules de cuivre et ont appliqué un courant électrique de 1.2V. Le taux de conversion approche les 63%. (Au stade expérimental à ce jour, à suivre).

New: 2017/06 - 5 mia de smartphones sont en service dans le monde. 97% des photos prises le sont avec des smartphones.

New: 2017/09/12 - Apple lance la Serie 3 de sa Watch qui devient l'une des 1ères smartwatches avec fonctions complètes de téléphone et ce, sans qu'un iPhone soit connecté. Équipée d'une carte SIM propriétaire intégrée. Connectivité aux réseaux LTE (4e génération) et UMTS (3e génération). Prix: dès US$ 400.

New: 2017/09/13 - 1er Smartphone avec scanner 3D, le Sony Xperia XZ1 (photo de gauche), et 1ère solution complète de modélisation 3D intégrée depuis un smartphone. Ensemble, ils préfigurent des services mobiles qui il y a peu encore auraient été considérés comme totalement futuristes (scan 3D, Augmented Reality, etc...). Une application dédiée (3D Creator) fournie avec le XZ1 permet de sélectionner la modélisation 3D puis de "commander" (photo de droite) une impression 3D multicolore à l'entreprise Sculpteo à la taille de son choix, et enfin de faire le paiement en ligne.



L'histoire continue... nous observons quelles nouvelles technologies et nouveaux produits entreront dans l'Histoire. Cette page sera enrichie prochainement!


Le musée (à Matran/FR Suisse), riche de 34 pièces originales, peut être visité (gratuit, sur rendez-vous).
Pour vous inscrire ou pour toute question...

Crédits photographies: une grande partie des photographies et illustrations sont de Wikimedia Commons licence. Les autres viennent de différentes sources sur internet. Les textes ont été écrits par moi, ou sont de Wikipedia, et ont été librement adaptés par mes soins. Si vous découvrez une erreur, merci de m'en faire part. Pour agrandir une image, tapez/cliquez sur elle. Les originaux des photos ayant "Christian Roux" pour copyright peuvent être obtenus auprès de l'auteur (autres versions à disposition).

Revenir en haut de page


Conception & réalisation © 2000-2017 Christian Roux (c.roux@bluewin.ch), informatique, photographie, vidéographie et graphisme, 1753 Matran (Suisse)


Visites depuis le 9.12.2000 : 57048